Offre Complémentaire Santé Frontalio : le contrat santé des frontaliers

Vous êtes travailleur frontalier ? La mutuelle santé Frontalio est adaptée aux salariés et aux indépendants qui exercent une activité professionnelle dans le pays voisin.

 

Bénéficiez de garanties qui couvrent les soins courants et les soins spécifiques sur les deux territoires.

Complémentaire santé Frontalio : quelles garanties pour les frontaliers ?

En tant que travailleur frontalier, il n’est pas toujours aisé de s’adapter aux particularités de l’Assurance maladie du pays employeur. Dès lors que vous effectuez une activité professionnelle en dehors de votre pays de résidence, vous dépendez du régime social du pays employeur. Mais qu’en est-il si les prises en charge proposées par le régime de santé allemand, belge et luxembourgeois sont insuffisantes ?

Pour répondre aux besoins en santé des frontaliers, Roederer a développé la mutuelle Frontalio avec 4 niveaux de garanties. Une complémentaire santé qui simplifie les démarches des bénéficiaires en proposant un tableau de remboursement identique sur les deux territoires. Peu importe de quel côté de la frontière vous vous trouvez, bénéficiez du même taux de remboursement.

Je souscris à l’offre Frontalio

Hospitalisation et frais de séjour

Continuez de bénéficier d’une bonne couverture santé dans votre pays de résidence. L’hospitalisation et les frais de séjour sont prévus par le contrat d’assurance Frontalio. Ainsi, les honoraires médicaux, chirurgicaux ou obstétriques des médecins sont pris en charge, qu’ils soient signataires ou non du contrat DPTaM*  (néanmoins, le taux de remboursement varie).

Concernant les honoraires médicaux, chirurgicaux ou obstétriques prodigués dans le pays employeur, la base du régime commun s’applique (BRC*). Cela signifie que la base de remboursement est celle du pays dans lequel la prestation a lieu (Luxembourg, Belgique ou Allemagne), mais que le pourcentage de remboursement est identique entre la France et le pays frontalier.

En complément, selon le niveau de garanties choisi (Frontalio 1, 2, 3 ou 4) vous pouvez obtenir des prises en charge sur :

  • la chambre particulière,
  • le lit d’accompagnement en cas d’hospitalisation du conjoint assuré de plus de 65 ans,
  • le lit d’accompagnement en cas d’hospitalisation d’un enfant assuré de moins de 12 ans,
  • et le forfait natalité (prime de naissance allant de 100 euros à 200 euros selon la formule choisie).

Consulter le tableau de garanties Frontalio

L’offre Frontalio prévoit également le remboursement des frais de séjour en maison de repos, maison de soins, de réadaptation et de rééducation.

Prise en charge des dépenses en pharmacie

Avec la mutuelle Frontalio bénéficiez de remboursements sur vos dépenses en pharmacie, et ce, des deux côtés de la frontière. L’assurance santé inclut les médicaments pris en charge par la Sécurité Sociale du pays, mais aussi certains qui ne sont pas remboursés par les assurances maladie. Sont concernés : certains médicaments et vaccins prescrits et l’automédication (notamment les antalgiques, le sevrage tabagique ou encore certains traitements intestinaux).

Les soins courants

Concernant les soins de la vie courante, la complémentaire Frontalio va intervenir sur les visites, les consultations et la radiologie auprès de médecins signataires du DPTaM* sur le territoire français. Mais elle couvre également les praticiens non signataires de ces dispositifs.

Dans le pays employeur, la mutuelle sera effective sur les visites, les consultations et la radiologie. En outre, les transports en ambulance, les dépenses en prévention, les analyses (dont les auxiliaires médicaux et les soins externes) sont également pris en charge en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg.

Remboursement sur les médecines naturelles

La gamme Frontalio prévoit la prise en charge des médecines naturelles sur les niveaux de garanties 2, 3 et 4. Les médecines douces concernées sont notamment : shiatsu, acupuncteur, ostéopathe, chiropracteur, étiopathe, réflexologue ou encore naturopathe. Une quinzaine de professions naturelles sont concernées pour offrir un large éventail de possibilité aux assurés. Les séances sont limitées à 4 séances par an et par bénéficiaire, toutes spécialités confondues.

Prise en charge des prothèses médicales

Concernant les prothèses médicales, l’offre Frontalio prévoit d’intervenir sur les deux territoires. Si la prestation est effectuée en France, la prise en charge sera calculée selon la base de la Sécurité Sociale française. Si l’acte est réalisé dans le pays frontalier, c’est la base du régime commun qui sera appliquée. Les garanties concernées sont les suivantes :

  • l’orthopédie, les petits appareillages, les prothèses médicales et capillaires,
  • les prothèses auditives limitées à 2 prothèses tous les 4 ans avec une prise en charge plus ou moins élevée selon le niveau de garanties choisi.

Les cures thermales

Les frais d’établissement et les honoraires liés à une cure thermale sont inclus dans l’offre Frontalio. La prise en charge se basera soit sur la base du régime français, soit sur celui du régime commun* (selon le pays où la cure a lieu). Un forfait cure allant de 50 euros (entrée de gamme Frontalio 1) à 400 euros (haut de gamme Frontalio 4) par an est prévu par bénéficiaire.

Les remboursements sur les frais dentaires

Les remboursements en dentaire prévus dans l’offre Frontalio se basent soit sur la prise en charge de la Sécurité Sociale, soit sur le régime commun*. Les garanties concernées sont adaptées à chacun des membres de votre foyer :

  • des remboursements sur les soins dentaires, l’inlay-onlay qui sont pris en charge par la Sécurité Sociale ou le régime commun,
  • de même pour les soins prothétiques et l’orthodontie.

Enfin, l’offre Frontalio va intervenir sur des prestations qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale ou le régime commun comme l’implantologie, les prothèses provisoires, l’orthodontie adulte et la parodontologie.

La prise en charge des soins en optique

Concernant les frais en optique, vous pouvez bénéficier de tarifs négociés en choisissant des praticiens membres du réseau SantéClair. Ce service est disponible seulement sur le territoire français. Au Luxembourg, en Belgique et en Allemagne, vous bénéficiez tout de même des garanties prévues par le contrat d’assurance Frontalio.

Les garanties concernées prévoit des équipements en optique pour adulte tous les deux ans et pour enfant tous les ans. Est toujours inclus le choix d’une monture avec les verres suivants :

  • les verres unifocal ou mi-distance et les verres mutifocal,
  • les verres unifocal ou multifocal,
  • remboursement des lentilles jusqu’à un certain montant.

Enfin, les niveaux de garanties Frontalio 2, 3 et 4 prennent en charge la chirurgie réfractive même si elle n’est pas prévue par l’Assurance maladie (myopie, astigmatisme, hypermétropie). Montant indiqué par œil.

En savoir plus sur les formules Frontalio

Mutuelle Frontalio : pour quels assurés ?

Si vous remplissez les conditions propres à chaque pays pour bénéficier du statut de frontalier, alors l’offre Frontalio est adaptée à votre situation. Elle offre une protection sociale qui vous couvre sur les deux territoires. Un moyen d’éviter les mauvaises surprises sur la prise en charge de la Sécurité Sociale française, allemande, belge et luxembourgeoise. Des régimes qui se montrent souvent insuffisants face aux risques.

Comparée à une mutuelle standard, l’offre Frontalio a l’avantage de vous proposer un seul tableau de garanties qui s’applique dans les deux pays. Une réelle réduction sur les cotisations, puisque vous n’avez pas besoin de souscrire à une mutuelle en France et à une seconde dans le pays voisin.

L’offre Frontalio pour les frontaliers luxembourgeois

Au Luxembourg, c’est la CNS qui gère les assurances maladies. En tant que frontalier luxembourgeois, dès lors que vous rejoignez ou créez une entreprise, vous bénéficiez des mêmes droits qu’un résident du Grand Duché. C’est alors la CNS qui va prendre en charge vos dépenses. Pour les prestations effectuées par un médecin en France, ce sont les tarifs et les taux en vigueur du pays qui s’appliqueront.

Seulement, tout comme en France, la prise en charge de la CNS est limitée. Vous pouvez être amené à vous faire soigner au Luxembourg tout comme en France. Mieux vaut bénéficier d’une protection sociale optimale.

La complémentaire Frontalio pour les frontaliers allemands

Les résidents Français qui exercent une activité salariale ou libérale en Allemagne sont affiliés à l’Assurance maladie germanique. En tant que travailleur frontalier allemand, vous adhérez automatiquement à une caisse publique. Pour cotiser auprès d'un organisme privé, vous devez justifier d'au moins 59 400€ brut de salaire annuel (valeur 2018) mais ce n'est pas obligatoire.

Pour diverses raisons, vous pouvez ressentir le besoin d’opter pour une mutuelle qui couvre les deux pays :

  • une prise en charge des soins par le régime français et allemand pas assez avantageux ,
  • avoir la possibilité d’effectuer une consultation médicale proche de votre lieu de travail ou de votre lieu de résidence,
  • de meilleurs équipements hospitaliers dans l’un ou l’autre pays,
  • être couvert en cas d’urgence, peu importe le lieu.

Sachez que la mutuelle Frontalio offre la double territorialité et un taux de remboursement identique d’un pays à l’autre.

Les principaux avantages de la mutuelle Frontalio

La mutuelle Frontalio a été étudiée pour s’adapter à votre situation professionnelle et personnelle :

  • 4 niveaux de garanties d’un contrat entrée de gamme à un contrat haut de gamme,
  • bénéficiez de votre mutuelle pour les soins effectués dans les deux pays,
  • un seul et unique tableau de garanties,
  • pas de délai de carence lors de la souscription au contrat d’assurance,
  • une mutuelle adaptée à votre situation que vous soyez seul, en couple, avec ou sans enfants.

Réalisez votre devis en ligne

Les services intégrés à la complémentaire santé Frontalio

Toujours dans une démarche de simplification, Roederer a développé des services intégrés à votre contrat d’assurance. Un expert dédié à votre dossier, un espace en ligne ainsi qu’une application smartphone qui vous offre de nombreuses fonctionnalités :

  • votre carte de Tiers-Payant* dématérialisé,
  • envoi des devis et des demandes de remboursement à nos équipes,
  • géolocalisation des praticiens à proximité,
  • des gestes plus écologiques en favorisant les échanges numérisés plutôt que papiers.

 

Le lexique Roederer

BRSS : la Base de remboursement de la Sécurité Sociale correspond au tarif qu’elle fixe sur certains actes pour définir votre remboursement (s’exprime en euros). La mutuelle va s’appuyer sur la BRSS pour elle aussi fixer sa prise en charge (s’exprime en pourcentage).

BRC : la Base de remboursement du Régime Commun correspond aux taux de prise en charge qui est établit dans le pays frontalier. La base de remboursement quant à elle (BR) est celle où la prestation a lieu.

DPTaM : Dispositifs de Pratique Tarifaire Maîtrisée. Désigne les mécanismes de maîtrise des dépenses médicales prévues par les conventions nationales médicales mentionnées à l'article L.162-5 du code de la Sécurité Sociale. Sont notamment visées les contrats d'accès aux soins (CAS), les Options Pratiques Tarifaires Maitrisées (OPTAM- OPTAMCO).

Reste à charge : dit aussi Ticket Modérateur (TM), il correspond aux frais de santé à la charge de l’assuré une fois le remboursement de l’Assurance maladie effectué.

Tiers-Payant : service à destination des assurés qui leur dispense d’avancer leur ticket modérateur. Les frais sont automatiquement pris en charge par la Sécurité Sociale et la mutuelle.

Régime Commun : Le régime commun est le régime social dont dépend le frontalier dans son pays de travail.

Notes

* Le lexique LesFrontaliers

BRSS : la Base de remboursement de la Sécurité Sociale correspond au tarif qu’elle fixe sur certains actes pour définir votre remboursement (s’exprime en euros). La mutuelle va s’appuyer sur la BRSS pour elle aussi fixer sa prise en charge (s’exprime en pourcentage).

DPTAM : Dispositifs de Pratique Tarifaire Maîtrisée : désigne les mécanismes de maîtrise des dépenses médicales prévus par les conventions nationales médicales mentionnées à l’article L.162-5 du Code de la sécurité sociale. Sont notamment visés les contrats d’accès aux soins (CAS), les Options Pratiques Tarifaires Maîtrisées (OPTAM - OPTAMCO)

PLV : Prix Limite de Vente (en optique et pour les aides auditives) d’un dispositif médical correspond au prix maximum de vente à l’assuré social. À défaut de fixation d’un prix limite de vente, le prix est libre. Les professionnels de santé ont l’obligation de respecter les PLV tels que définis par le Code de la Sécurité Sociale.

HLF : Honoraire Limite de Facturation (en dentaire) correspond au montant maximum pouvant être facturé par un chirurgien-dentiste conventionné avec l’assurance maladie obligatoire pour un acte donné. À compter de 2019 et progressivement, des honoraires limites de facturation seront appliqués à certaines prothèses dentaires, dont en particulier celles contenues dans le panier « à prise en charge renforcée ».

Prothèses dentaires à tarifs limités : cette garantie comprend la prise en charge des frais de soins dentaire prothétiques autres que les « Soins et prothèses 100% Santé » dont les honoraires de facturation sont limités et fixés par la convention tels que prévue à l’article L.162-9 du Code de la Sécurité (Honoraires Limite de facturation) ou, en l’absence de convention applicable, par le règlement arbitral prévu à l’article L162.14-2 du Code de la Sécurité Sociale et sous déduction du montant remboursé par la Sécurité Sociale.

Prothèses dentaires à tarifs libres : cette garantie comprend la prise en charge des frais de soins dentaires prothétiques dont les honoraires de facturation ne sont pas limités et fixés par la convention tels que prévue à l’article L.162-9 du Code de la Sécurité Sociale.

Reste à charge : dit aussi Ticket Modérateur (TM), il correspond aux frais de santé à la charge de l’assuré une fois le remboursement de l’Assurance maladie effectué.

Tiers-Payant : service à destination des assurés qui leur dispense d’avancer leur ticket modérateur. Les frais sont automatiquement pris en charge par la Sécurité Sociale et la mutuelle.

 

* pour les établissements de lutte contre les maladies mentales : limitée à 30 jours/an/bénéficiaire